Le cerveau numérique et le danger du transhumanisme


Le cerveau numérique et le danger du transhumanisme

Le cerveau numérique et le danger du transhumanisme

1) Google et Ray Kurzveil: va-t-on vers le transhumanisme?

Google, arme de déconstruction massive          (HTTPS://WWW.AGORAVOX.FR/ACTUALITES/SOCIETE/ARTICLE/GOOGLE-ARME-DE-DECONSTRUCTION-212835 : 23 FÉVRIER 2019)(AGORAVOX.FR)
Je cite: »Du point de vue mondialiste, comment gérer un cheptel de 7,5 milliards d’humains groupés en communautés claquemurées dans leur droit et la virilité de leur ethos ?Le transhumanisme apporte une solution en diluant les différences, en automatisant la reproduction et surtout en réduisant l’être humain à une donnée chiffrée.Google est l’agent pathogène de cette mutation.Le projet : créer l’intelligence artificielle qui dirigera le monde au nom d’une utopie cybernétique conforme à l’universalisme moral.De l’École de Francfort aux conférences Macy, les tentatives de dislocation des souverainetés populaires et des permanences anthropologiques sont récurrentes.La gauche libérale américaine est désormais dépositaire de cet intégrisme de l’indétermination : abolition de la citoyenneté, abolition des frontières politiques et intimes, … le monde est liquide, ouvert à la reprogrammation permanente.Le transsexuel et le migrant incarnent la fluidité post-identitaire ; mutants volontaires, improbables zombies dénués d’appartenance, ils sont les bons élèves voulus par Google.La reprogrammation de la nature humaine passera par l’intelligence artificielle et le big data… avec l’appui inconditionnel de l’appareil d’Etat américain »
« [Le 26 février, le projet de DNAVision visant à décoder l’intégrale du programme Génétique a été le thème abordé par Laurent Alexandre, président de DNAVision, dans Good Morning Business, avec Stéphane Soumier, sur BFM Business.] »http://video.lefigaro.fr/figaro/video/dnavision-veut-decoder-l-integrale-du-programme-genetique-laurent-alexandre-dans-gmb/3258830223001/https://video.lefigaro.fr/figaro/video/dnavision-veut-decoder-l-integrale-du-programme-genetique-laurent-alexandre-dans-gmb/3258830223001/

francetvinfo.fr/monde/ameriques/video-google-veut-repousser-les-limites-de-l-espece-humaine_790131.html : VIDEO. Google veut repousser les limites de la vie On le sait, Google règne en maître sur Internet. Ce que l’on sait moins, c’est que la firme high-tech de la Silicon Valley veut aussi repousser les limites de l’homme et faire reculer la date de sa mort. Ainsi a-t-elle recruté Ray Kurzweil, un informaticien spécialiste de l’intelligence artificielle très célèbre outre-Atlantique. Selon ce dernier, grâce à des micro-robots, notre corps sera bientôt capable de se réparer tout seul. « Dans vingt ans, notre cerveau sera directement relié à un cerveau synthétique virtuel et notre pensée deviendra un mélange de pensée biologique et non biologique », déclare-t-il.
Notre corps robotisé, notre conscience reprogrammée pour l’immortalité, ces étonnantes ambitions de Ray Kurzweil alimentent les rumeurs autour de Google. Lentilles de contact pour surveiller le diabète, pilule capable d’anticiper l’apparition d’un cancer… « Google peut-il résoudre la mort ? », titrait récemment le magazine Time.
« Le business de Google, c’est le contrôle des gens »
La santé est en tout cas au cœur des préoccupations de Google. Dans son centre expérimental Google X, la firme travaille avec des géants de l’industrie pharmaceutique. Elle a aussi investi dans un laboratoire spécialisé dans la recherche d’anticorps, un autre spécialisé dans le décryptage des gènes et une filiale dédiée à la lutte contre le vieillissement.
Le business de Google étant basé sur la collecte de données personnelles, quelle est la nature de son intérêt sur le terrain médical ? « Le business de Google, c’est l’information sur les gens, c’est le contrôle des gens, c’est la maîtrise des gens », commente Axel Kahn, ancien membre du Comité consultatif national d’éthique.

-Ray Kurzweil, le salarié de Google qui veut terrasser la mort

https://www.lemonde.fr/festival/article/2015/09/23/ray-kurzweil-le-salarie-de-google-qui-veut-terrasser-la-mort_4767845_4415198.htmlEmployé par Google pour plancher sur l’intelligence artificielle, Ray Kurzweil, icône mondiale du transhumanisme, estime que d’ici quelques décennies l’homme sera immortel. Une vision loin de faire l’unanimité dans les rangs des scientifiques. Une vision loin de faire l’unanimité dans les rangs des scientifiques.Ray Kurzweil estime que l’innovation technologique exponentielle permettra de vaincre la mort et donnera naissance à terme à des machines plus intelligentes que les humains. Une vision loin de faire l’unanimité dans les rangs des scientifiques.
Il  pense ne pas avoir besoin d’épitaphe. Cet inventeur, auteur, et « futuriste » est convaincu que l’homme, grâce aux progrès exponentiels de la technologie, va devenir immortel dans une poignée de décennies.

liens:

dailymotion.com/video/xazeo6_le-cerveau-mystique-1_tech

http://www.dailymotion.com/video/xauvk2_le-cerveau-mystique-2_tech
https://monblogdereflexions.blogspot.com/2012/12/conscience-quantique-nouvelle-science.html#.W8zOwWgzaWs:    (Entretien de Patrice Van Eersel avec Jean Staune) « La modernité est partie d’un Yalta métaphysique : aux religieux le ciel, aux scientifiques la terre ; entre les deux, un rideau de fer. Mais voilà qu’une fissure, provoquée par les physiciens du début du siècle, s’élargit maintenant à d’autres disciplines – neurologie, sciences de l’évolution… – et menace de tout remettre en cause. Réenchantement ou confusion ? Nouvelles Clés tente un bilan, et interroge Jean Staune – tête chercheuse de talent ».https://monblogdereflexions.blogspot.com/2016/03/le-reenchantement-du-monde.html#.YAXPNuhKiWs: « Paul Valéry, pressentant la catastrophe où menait le nazisme, constatait dès 1939 une « baisse de la valeur esprit ». Aurait-il pu imaginer dans quel état de déchéance généralisée tomberait l’humanité quelques décennies plus tard – là où nous en sommes? » C’est ainsi que commence le livre « Réenchanter le monde »

2) Homo Deus, le livre de Yuval Noah Harari : Une brève histoire de l’avenir

[fr.wikipedia.org/wiki/Homo_Deus_:_Une_br%C3%A8ve_histoire_de_l%27avenir?fbclid=IwAR2qNpaVew6qP1LPnh494g_9F84Z3nWNnP5U4UW_q2m_0EsplpT8AcIECe]: Homo Deus, une brève histoire de l’avenir[sciencesetavenir.fr/high-tech/intelligence-artificielle/questions-a-mark-alizart-philosophe-peut-etre-dira-t-on-un-jour-que-dieu-est-algorithme_137697?fbclid=IwAR2GQ-UVCDCeupvjkshQE1V5h3sMZQZaTF6Fncafn76YUq9u6DtV4KizO-s]: Mark Alizart : « Peut-être dira-t-on, un jour, que Dieu est Algorithme »

https://rcf.fr/…/bertrand-vergely-la-fin-programmee-de…

« Pour faire un citoyen il n’y a plus besoin d’un être humain, un robot peu faire office de citoyen : c’est là où je dis qu’il y a disparition de l’homme »

Bertrand Vergely, la fin programmée de l'humain a-t-elle commencé?

RCF.FRBertrand Vergely, la fin programmée de l’humain a-t-elle commencé?
https://www.padreblog.fr/rester-humains-face-aux-algorithmes

Rester humains face aux algorithmes - Padreblog

PADREBLOG.FRRester humains face aux algorithmes – Padreblog
      2-1) Voici un résumé par wikipedia de ce livre qui donne lui aussi des pistes sur l’avenir de l’humanité (voire du transhumanisme) qui se profile en ce début de l’ère du verseau. Présentation du livre:https://fr.wikipedia.org/wiki/Homo_Deus_:_Une_brève_histoire_de_l%27avenirHomo Deus : Une brève histoire de l’avenir est un livre de Yuval Noah Harari publié pour la première fois en hébreu en 2015. Traduit en plusieurs langues, il se lit en anglais dès 2016 et en français aux éditions Albin Michel dès septembre 2017.Introduction : le nouvel ordre du jour humainL’auteur se pose la question de savoir quelles vont être les priorités de l’humanité au cours du 3e millénaire. L’histoire nous apprend le caractère imprévisible à long terme des aspirations humaines. Mais il est probable que les grands projets de l’humanité au xxie siècle soient d’atteindre l’immortalité, de trouver la clé du bonheur et d’ainsi hisser l’homme au rang de dieu. Mettre des mots sur ce possible avenir est indispensable si l’humanité veut influencer un tel scénarioPartie 1 : Homo sapiens conquiert le mondeChapitre 2 : l’Anthropocène. Au cours de l’anthropocène, l’homme, grâce à son intelligence a asservi le monde animal. L’auteur pose la question de savoir si des ordinateurs dépassant les hommes en intelligence et en puissance pourraient traiter les hommes de la même façon que les hommes traitent les animaux.Chapitre 3 : l’étincelle humaine. Les humains ont créé des entités intersubjectives, comme les dieux, les nations, les entreprises; ce sont des fictions qui dominent les hommes et le monde.Partie 2 : Homo sapiens donne sens au mondeChapitre 4 : les conteurs. Les fictions permettent aux hommes de coopérer entre eux, mais au xxie siècle, avec les biotechnologies et l’informatique, les fictions peuvent devenir de plus en plus puissantes. Elle pourront modeler les corps et créer des mondes virtuels, contrôlant davantage l’existence des humains.Chapitre 5 : le couple dépareillé. Les religions sont des fictions qui ont permis d’assurer le pouvoir sur les hommes en transformant des jugements éthiques en énoncés factuels, obscurcissant la connaissance. La science en recherchant la vérité recherche le pouvoir.Chapitre 6. l’alliance moderne. La modernité est la conséquence de l’alliance entre la science et l’humanisme.Chapitre 7 : la Révolution humaniste. L’humanisme est devenu la religion du xxe siècle, elle est scindée en trois grandes branches ː l’humanisme libéral (ou libéralisme), l’humanisme socialiste et l’humanisme évolutionniste.Partie 3. Homo Sapiens perd le contrôleChapitre 8 : la bombe à retardement au laboratoire. Les neurosciences du xxie siècle indiquent que les décisions humaines, le libre-arbitre, sont le résultat de processus électro-chimiques du cerveau. Les chercheurs arrivent à la conclusion qu’il n’y a pas d’individus libres.Chapitre 9 : le grand découplage. Au cours du xxie siècle, la machine va devenir plus performante que l’homme et va se substituer radicalement aux humains. Les seuls métiers qui vont rester sont ceux où le remplacement de l’homme par une machine n’est pas rentable. Se pose alors la question de l’avenir de ces humains devenus inutiles, face à une élite aux pouvoirs améliorés.Chapitre 10 : l’océan de la conscience.Chapitre 11 : la religion des data. La puissance des systèmes de gestion de données et la multiplication des capteurs d’acquisition de données, font que les systèmes informatiques ont des performances meilleures que celle des humains. Des systèmes algorithmes non conscients mais hautement intelligents savent mieux que vous ce qui est bien pour vous. Cette gestion des données pourrait être le système qui mette l’Homme sur la touche.

Homo Deus : Une brève histoire de l'avenir — Wikipédia

FR.WIKIPEDIA.ORGHomo Deus : Une brève histoire de l’avenir — WikipédiaHomo Deus : Une brève histoire de l’avenir est un livre de Yuval Noah Harari publié pour la première fois en hébreu en 2015. Traduit en plusieurs langues, il se lit en anglais dès 2016 et en français aux éditions Albin Michel dès septembre 2017.m
BERNARDGEORGES.FRIntelligence et conscience artificielles – FAIRE AIMER L’AVENIR
2-2) Je viens de terminer le livre de Yuval Noah Harari Homo Deus (Une brève histoire du futur). La première partie de la dernière page de conclusion est une constatation pessimiste pour moi, qui pose le problème évoqué dans le livre de Naccache, « perdons-nous connaissance?« . Cela va dans le sens de la peur qui domine le monde en ce moment. Nous verrons que la deuxième partie de la conclusion laisse un espoir.
1) La science converge sur un dogme universel, suivant lequel les organismes sont des algorithmes et la vie se réduit au traitement des données. 2) l’intelligence se découple de la conscience [https://bernardgeorges.fr/…/difference-entre…/] -Etre intelligent c’est, entre autres, être capable de détecter et de comprendre des émotions. Et aujourd’hui, on sait très bien, de l’extérieur, programmer des robots pour détecter et analyser des émotions de manière beaucoup plus fine que ne le font des êtres humains. -La conscience, c’est la capacité à éprouver des émotions. C’est la capacité à se constituer comme étant différent des autres, à constituer sa propre identité, au travers des interactions que nous développons avec les autres, au travers des émotions que nous développons dans ces interactions, émotions que nous intériorisons sous forme de sentiments, et par-dessus lesquels nous construisons un système de pensées. Etre conscient, c’est à la fois ressentir et penser. Ressentir et penser sont des verbes de la conscience. Ce ne sont pas les verbes de l’intelligence. La conscience, c’est quelque chose de réflexif. La conscience, c’est l’intelligence de soi.3) des algorithmes intelligents pourraient bientôt nous connaître mieux que nous-mêmes.
31décembre 2021 Passage en ce que certains présument être l’an 2 de l’ère du verseau: En commentaires, je citerai quelques passages de « Homo-Deus » qui ont retenu mon attention. En premier lieu, page 36, on lit; « Le développement à vitesse V de domaines comme le génie génétique, la médecine régénérative et les nanotechnologies nourrit de multiples prophéties toujours plus optimistes. Certains experts croient que les humains triompheront de la mort d’ici 2200, certains parlent même de 2100. Kurzveil et de Grey sont encore plus confiants. Ils soutiennent qu’en 2050 (30 ans!), quiconque possède un corps sain et un solide compte en banque aura une chance d’accéder à l’immortalité en trompant la mort de décennie en décennie. Tous les 10 ans, […] nous ferons un séjour dans une clinique pour y subir une transformation qui nous guérira de nos maladies, mais régénèrera aussi nos tissus en décomposition et améliorera nos mains, nos yeux et notre cerveau. Entre deux hospitalisations, les médecins auront inventé pléthore de nouveaux médicaments d’extensions et de gadgets […] En vérité, ils seront a mortels plutôt qu’immortels. … ». (Apparemment, on commence plutôt mal si on se réfère à la crise sanitaire actuelle). Pour commenter ce passage, je vais me référer à Lionel Naccache (voir wikipedia: Lionel Naccache, né le 27 mars 1969 est neurologue, professeur des universités-praticien hospitalier (la Pitié-Salpétrière) et spécialiste des neurosciences cognitives). Son livre « perdons-nous connaissance? » mérite une lecture attentive. Perdons-nous le sens de ce qu’est la connaissance alors que nous nous autoproclamons « société de la connaissance? » Aujourd’hui, la connaissance ne fait plus plus peur à personne, alors que depuis 3 000 ans notre culture occidentale n’a cessé de la décrire vitale et dangereuse (Dieu n’a t-il pas dit « mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras Annik de Souzenelle corrige en disant « tu muteras » au lieu de « tu en mourras ».
2-3) La deuxième partie de la conclusion du livre Est plus nuancée. Les trois processus que nous avons vu précédemment soulèvent trois questions qui doivent rester à l’esprit pour alimenter notre réflexions sur la question du sens. 1) Les organismes ne sont-ils réellement que des algorithme, et la vie se réduit-elle au traitement des données? 2) De l’intelligence ou de la conscience, laquelle est la plus précieuse? 3) Qu’adviendra-t-il de la société, de la politique et de la vie quotidienne quand les algorithmes non conscients mais hautement intelligents nous connaîtront mieux que nous nous connaissons?
Jean-michel Thomassonhttps://www.padreblog.fr/rester-humains-face-aux-algorithmes

Rester humains face aux algorithmes - Padreblog

PADREBLOG.FRRester humains face aux algorithmes – Padreblog

Est-ce ce qui se passe en ce début de l’ère du verseau?https://newsroom.em-strasbourg.eu/les-actus-de-la-newsroom/nous-vivons-une-bifurcation-un-changement-d-ere: « Nous vivons une bifurcation, un changement d’ère »J’ère du verseau et les grands bouleversements: De 0 après JC à nos jours, les humains ont vécu à l’ère des Poissons. Il va sans dire que la transition actuelle est tout aussi spéciale, puisqu’elle marque la fin d’une période de près de 26 000 ans. Pour les 2000 prochaines années, nous vivrons à l’ère du Verseau. Le début officiel de l’ère du Verseau fut pour certains le 11 novembre 2011, tandis que d’autres fixent cette date beaucoup plus tard (certains la fixent en 2020). Selon certains philosophes, les grandes périodes de notre histoire seraient déterminées par l’alignement du Soleil Étant donné qu’il s’agit d’un cycle de 2000 ans, de nombreux changements sont à prévoir, quelle que soit la date exacte de son commencement CONSULTATIONVOYANCE.COMLa transition vers l’ère du Verseau sera une période de grands bouleversementsJ’ai aimé son livre « contre le totalitarisme transhumaniste »
HTTPS://WWW.AMAZON.FR/CONTRE-TOTALITARISME…/DP/236405172X

Contre le totalitarisme transhumaniste: Les enseignements philosophiques du sens commun

AMAZON.FRContre le totalitarisme transhumaniste: Les enseignements philosophiques du sens commun-PC5V-ZVRZKOA_XKQTWITTER.COM

liens:monblogdereflexions.blogspot.com/2019/01/article-1-perdons-nous-connaissance.html#.X_ShNdhKiWv
monblogdereflexions.blogspot.com/2012/12/conscience-quantique-nouvelle-science.html?fbclid=IwAR3Eofd4laOBgG1w57ntwm-VRIMC–2nXn-fKaxcdpFq1P0Z4-SS9McpxkI#.X_SJ4h7PyWv
agoravox.tv/actualites/societe/article/comment-passer-de-l-information-a-24993?fbclid=IwAR3WkD5FHZ6ic3UH-3HkHNU-l7sx80rMt0ELacUKksjUjjvp6PUjNEJLkdI
cnetfrance.fr/news/l-internet-du-futur-sera-quantique-et-voici-a-quoi-il-ressemblera-39906889.htm#:~:text=T%C3%A9l%C3%A9portation%20quantique,et%20partag%C3%A9e%20dans%20des%20qubits.L’internet du futur sera quantique

Bonne année 2021 « an 2 de l’ère du verseau? » Redonnons sa place au « sujet » (et moins à l’objet de la connaissance) avec l’espérance que l’être humain unique que nous ne devons cesser d’être s’épanouisse plus. Ce serait aussi le visage au sens que lui donnait Emmanuel Levinas. Pour Lionel Naccache « l’acte de connaître met en scène trois entités: -le sujet X tel qu’il existait et se représentait à lui-même avant de connaître l’objet Y -L’objet Y qui est le support de cet acte de connaissance. -Le sujet X’ qui est le sujet ayant absorbé l’objet Y, c’est à dire le sujet ayant mis à jour ses représentations mentales à la lumière des nouvelles connaissances acquises »(voir l’article de mon blog: https://monblogdereflexions.blogspot.com/…/article-5…Cette année 2021 sera très certainement une année de la peur comme 2020. Comme je l’ai exprimé dans mes publications précédentes, en faisant référence au livre de Lionel Naccache, « perdons-nous connaissance »; C’est à dire perdons-nous le sens de ce qu’est la connaissance alors que nous nous autoproclamons « société de la connaissance? » Aujourd’hui, la connaissance ne fait plus plus peur à personne, alors que depuis 3 000 ans notre culture occidentale n’a cessé de la décrire vitale et dangereuse (Dieu n’a t-il pas dit « mais tu ne mangeras pas de l’arbre de la connaissance du bien et du mal, car le jour où tu en mangeras, tu mourras Annik de Souzenelle corrige en disant « tu muteras » En fait, nous avons remplacé une peur millénaire par de nouvelles peurs, ceci malgré une science triomphante qui semblait-il devait tout expliquer et résoudre. Jadis, on avait autant peur de la mort que de nos jours. Mais elle faisait partie de la vie .Maintenant, l’ombre du transhumanisme fait rêver d’un monde où le développement à vitesse V de domaines comme le génie génétique, la médecine régénérative et les nanotechnologies nourrit de multiples prophéties toujours plus optimistes. Certains experts croient que les humains triompheront de la mort d’ici 2200, certains parlent même de 2100. Kurzveil et de Grey sont encore plus confiants. Ils soutiennent qu’en 2050 (30 ans!), quiconque possède un corps sain et un solide compte en banque aura une chance d’accéder à l’immortalité en trompant la mort de décennie en décennie. Tous les 10 ans, […] nous ferons un séjour dans une clinique pour y subir une transformation qui nous guérira de nos maladies, mais régénèrera aussi nos tissus en décomposition et améliorera nos mains, nos yeux et notre cerveau. Entre deux hospitalisations, les médecins auront inventé pléthore de nouveaux médicaments d’extensions et de gadgets […] En vérité, ils seront a mortels plutôt qu’immortels. … ». On n’en n’est pas encore là, mais la mort semble ne plus devoir être acceptée alors que nous sommes encore impuissants devant les risques qui menacent l’humanité , que ce soient des virus, les risques dûs aux changements climatiques, les autre maladies. La peur devient de plus en plus prégnante. Ainsi que le note Lionel Naccache, notre « société de la connaissance » autoproclamée, une société de l’information qui se prend à rêver d’être ce qu’elle n’est pas (encore?).actualise les menaces existentielles que la connaissance continue à faire peser sur les fictions-interprétations-croyances que nous sommes. Pour résoudre ce paradoxe, Naccache pense qu’on peut maintenant faire l’hypothèse que nous sommes portés à confondre la connaissance avec l’information, aux dépend du sujet: nous réduisons l’expérience de la connaissance (qui présuppose le sujet et sa transformation) au seul objet informationnel Y qui devient alors la support de cette expérience « subjectivité ». La connaissance est alors réduite aux informations qui en sont l’objet et la transparence devient un objectif revendiqué, puis nécessaire, voir ultime. D’où la confusion entre société de la connaissance et société de l’information. Et cette confusion permet également de comprendre pourquoi nous ne faisons pas usage des « mauvaises solutions » des temps passés que nous avons évoquées dans mon article 2
Intelligence artificielle et conscience autres liens. 
Interview de Philippe Guillemant par Bob Bellanca 15 mars 2019 (on semble encore loin de la conscience)https://www.youtube.com/watch?v=Ck4iY9fFrC8intégralité par la chaine BTLV: https://www.youtube.com/embed/Ck4iY9fFrC8

http://lecerveau.mcgill.ca/flash/a/a_12/a_12_p/a_12_p_con/a_12_p_con.html#varela: qu’est-ce que la conscience? En 1994, à la première conférence sur la conscience de Tucson, en Arizona, le philosophe David Chalmers proposa pour sa part de distinguer les difficultés que pose l’étude de la conscience en deux types de problèmes distincts : les « problèmes faciles » et le « problème difficile » de la conscience. (voir enaction: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89naction)
https://monblogdereflexions.blogspot.com/2012/12/conscience-quantique-nouvelle-science.html#.W8zOwWgzaWs: « La modernité est partie d’un Yalta métaphysique : aux religieux le ciel, aux scientifiques la terre ; entre les deux, un rideau de fer. Mais voilà qu’une fissure, provoquée par les physiciens du début du siècle, s’élargit maintenant à d’autres disciplines – neurologie, sciences de l’évolution… – et menace de tout remettre en cause. Réenchantement ou confusion ? Nouvelles Clés tente un bilan, et interroge Jean Staune – tête chercheuse de talent ».
https://www.matierevolution.fr/spip.php?article1510: D’où vient l’intelligence humaine? La dialectique auto-organisée de l’individu et de la collectivité, du corps et du cerveau, des émotions et de la pensée, de l’inconscient et du conscient, de la logique et de l’imaginaire, du lent et du rapide
https://www.cielterrefc.fr/vers-un-monde-transrationnel/lesprit-au-dela-de-la-matiere-en-parcourant-les-sciences/: L’Esprit – Au-delà de la matière -en parcourant les sciences avec Jean Staune Une nouvelle approche révolutionnaire de la science suivi de le détail de la grande étude de Jean-Michel Thomasson sur son blog effectuée du 26 juin 2012 au 6 novembre 2013
http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2016/06/21/33994293.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=eveilphilosophie: un entretien de Michel Bitbol (avec Katia Kanban), auteur d’un ouvrage très important sur la conscience paru en 2014
https://www.amazon.fr/conscience-BORDEL-Entre-humour-sagesse-ebook/dp/B0779CL1PM:: Et la conscience BORDEL: Entre humour et sagesse
https://fr.wikipedia.org/wiki/Intelligence_artificielle. Ce que wikipedia nous en dit
L’intelligence artificielle (IA) est « l’ensemble de théories et de techniques mises en œuvre en vue de réaliser des machines capables de simuler l’intelligence »1. Elle correspond donc à un ensemble de concepts et de technologies plus qu’à une discipline autonome constituée. D’autres, remarquant la définition peu précise de l’IA, notamment la CNIL, la définissent comme « le grand mythe de notre temps »2.Souvent classée dans le groupe des sciences cognitives, elle fait appel à la neurobiologie computationnelle (particulièrement aux réseaux neuronaux), à la logique mathématique (sous-discipline des mathématiques et de la philosophie) et à l’informatique. Elle recherche des méthodes de résolution de problèmes à forte complexité logique ou algorithmique. Par extension elle désigne, dans le langage courant, les dispositifs imitant ou remplaçant l’homme dans certaines mises en œuvre de ses fonctions cognitives3.Ses finalités et son développement suscitent, depuis toujours, de nombreuses interprétations, fantasmes ou inquiétudes s’exprimant tant dans les récits ou films de science-fiction que dans les essais philosophiques.Définition
Le terme « intelligence artificielle », créé par John McCarthy, est souvent abrégé par le sigle « IA » (ou « AI » en anglais, pour Artificial Intelligence). Il est défini par l’un de ses créateurs, Marvin Lee Minsky, comme « la construction de programmes informatiques qui s’adonnent à des tâches qui sont, pour l’instant, accomplies de façon plus satisfaisante par des êtres humains car elles demandent des processus mentaux de haut niveau tels que : l’apprentissage perceptuel, l’organisation de la mémoire et le raisonnement critique »a,4. On y trouve donc le côté « artificiel » atteint par l’usage des ordinateurs ou de processus électroniques élaborés et le côté « intelligence » associé à son but d’imiter le comportement. Cette imitation peut se faire dans le raisonnement, par exemple dans les jeux ou la pratique des mathématiques, dans la compréhension des langues naturelles, dans la perception : visuelle (interprétation des images et des scènes), auditive (compréhension du langage parlé) ou par d’autres capteurs, dans la commande d’un robot dans un milieu inconnu ou hostile.Même si elles respectent globalement la définition de Minsky, il existe un certain nombre de définitions différentes de l’IA qui varient sur deux points fondamentaux5 :

  • les définitions qui lient la définition de l’IA à un aspect humain de l’intelligence, et celles qui la lient à un modèle idéal d’intelligence, non forcément humaine, nommée rationalité ;
  • les définitions qui insistent sur le fait que l’IA a pour but d’avoir toutes les apparences de l’intelligence (humaine ou rationnelle), et celles qui insistent sur le fait que le fonctionnement interne du système d’IA doit ressembler également à celui de l’être humain et être au moins aussi rationnel.

Historique: Histoire de l’intelligence artificielle.
Historiquement, elle trouve son point de départ dans les années 1950 avec les travaux d’Alan Turing, qui se demande si une machine peut « penser ». Le développement croissant des technologies informatiques(puissance de calcul) et des techniques algorithmiques (notamment l’apprentissage profond ou deep learning) ont permis la réalisation de programmes informatiques surpassant l’homme dans certaines de ses capacités cognitives emblématiques : le jeu d’échecs en 1997, le jeu de go en 2016 et le poker en 2017.L’une des origines de l’intelligence artificielle se trouve probablement dans l’article d’Alan Turing « Computing Machinery and Intelligence » (Mind, )6, où Turing explore le problème et propose une expérience maintenant connue sous le nom de test de Turing dans une tentative de définition d’un standard permettant de qualifier une machine de « consciente ». Il développe cette idée dans plusieurs forums, dans la conférence « L’intelligence de la machine, une idée hérétique »7, dans la conférence qu’il donne à la BBC 3e programme le  « Les calculateurs numériques peuvent-ils penser ? »8 ou la discussion avec M.H.A. Newman, Sir Geoffrey Jefferson et R.B. Braithwaite les 14 et  sur le thème « Les ordinateurs peuvent-ils penser ? »9. L’autre origine probable est la publication, en 1949, par Warren Weaver de son mémorandum sur la traduction automatique des langues10 qui suggère qu’une machine puisse faire une tâche qui relève typiquement de l’intelligence humaine.On considère que l’intelligence artificielle, en tant que domaine de recherche, a été créée à la conférence qui s’est tenue sur le campus de Dartmouth College pendant l’été 195611 à laquelle assistaient ceux qui vont marquer la discipline. L’intelligence artificielle se développe ensuite surtout aux États-Unis à l’université Stanford sous l’impulsion de John McCarthy, au MIT sous celle de Marvin Minsky, à l’université Carnegie-Mellonsous celle de Allen Newell et Herbert Simon et à l’université d’Édimbourg sous celle de Donald Michie. En France, l’un des pionniers est Jacques Pitrat.Toutefois le sujet de l’intelligence artificielle est un sujet dont les bornes peuvent varier. Par exemple, la recherche d’un itinéraire était considéré comme un problème d’intelligence artificielle dans les années 1950, alors que depuis que des applications sont dotées d’algorithmes pour résoudre ces questions la recherche d’itinéraires n’est plus considérée comme de l’intelligence artificielle12.https://www.agoravox.fr/actualites/societe/article/l-intelligence-artificielle-et-la-208258!:: L’intelligence artificielle et la disparition de l’homme par Bernard Duguéhttps://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/intelligence-artificielle-realites-207461?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+agoravox%2FgEOF+%28AgoraVox+-+le+journal+citoyen%29 (Intelligence artificielle : réalités ou fantasmes ?)http://math.ucr.edu/home/baez/information.html (Information en bit John Baez)https://www.dunod.com/sites/default/files/atoms/files/Feuilletage_355.pdf:: Max Tegmark Notre Univers mathématique En quête de la nature ultime du Réelhttps://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/information-realite-fondamentale-163860 (Information, Réalité fondamentale de l’Univers… ? par Vincent Verschoore(son site)
http://www.astrosurf.com/luxorion/astro-outils6.htm: nos outils pour sonder l’univers, l’informatique VI)nominalismeproblème des universauxuniversaux
https://www.persee.fr/doc/phlou_0776-555x_1921_num_23_89_2264: Le nominalisme de Guillaume Occam. La théorie de la relation
http://noosphere.princeton.edu/: Projet de conscience globale: corrélations significatives dans des données aléatoires La conscience cohérente crée l’ordre dans le monde Des interactions subtiles nous lient les uns aux autres et à la Terre Lorsque la conscience humaine devient cohérente, le comportement des systèmes aléatoires peut changer. Les générateurs de nombres aléatoires (RNG) basés sur le tunneling quantique produisent des séquences totalement imprévisibles de zéros et de uns. Mais lorsqu’un grand événement synchronise les sentiments de millions de personnes, notre réseau de GNA devient subtilement structuré.
http://noosphere.princeton.edu/dean/wtc0921.html; Analyse du projet Global Consciousness du 11 septembre 2001 Dean Radin Après une analyse de trois mois de données GCP, je conclus qu’une anomalie statistique associée à la date, à l’heure et au lieu général des attentats terroristes du 11 septembre 2001 a également été mise en évidence. quelques heures avant que les événements largement visibles se déroulent.
http://www.infinitude.asso.fr/Le_Messager/82/Im82_21-25.pdf: eben alexander neurochirgugien: les preuves du parasis (il raconte sa NDE)
https://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/l-esprit-au-dela-des-neurones-une-explication-de-la-conscience-et-de-la-liberte_sh_30191L’esprit au-delà des neurones. Une explication de la conscience et de la liberté L’esprit au-delà des neurones. Une explication de la conscience et de la liberté Benjamin Libet
https://le-cercle-psy.scienceshumaines.com/l-esprit-au-dela-des-neurones-une-explication-de-la-conscience-et-de-la-liberte_sh_30191: Benjamin libet: l’électroencéphalogramme montre que le cerveau s’était mis en action 200 millisecondes avant que la personne en ait pris conscience. Autrement dit,  l’action d’appuyer sur le bouton s’est passée en trois temps : 1) Mise en route d’une activité cérébrale ; 2) Intention consciente ; 3) Action. Or, si la mise en route a précédé la conscience, cela signifie que la conscience est en partie illusoire : le cerveau décide avant que la personne en ait conscience !
https://www.youtube.com/watch?v=w-flWm6Rrcs: Lothar Schafer The Infinite Potential of Quantum Physics Interview by Iain McNay
https://fr.wikipedia.org/wiki/Carl_Woese: un microbiologisteaméricain, pour ses travaux de phylogénie moléculaire du vivant et pour la définition, en 1977, du domaine Archaea
http://www.jeanstaune.fr/les-cles-du-futur.htmlDans cette synthèse exceptionnelle, fruit de quinze années de recherches, Jean Staune dessine les contours du monde de demain et livre à chacun d’entre nous les clés pour s’y adapter. Un ouvrage essentiel, résolument optimiste, nourri de dizaines de rencontres avec ceux qui développent les idées et inventent les pratiques d’une nouvelle aventure humaine.
http://wasdarwinwrong.com/kortho13.htm: Darwin s’est-il trompé?
https://www.nss-journal.org/fr/articles/nss/pdf/2009/02/nss9207.pdf: Dossier Évolution et créationnisme La théorie de l’évolution a-t-elle une structure ?  conclusion: La théorie des équilibres ponctués s’avère à même de supplanter très largement la théorie néodarwinienne.L’enthousiasme de Stephen Jay Gould est néanmoins à modérer par la résistance du néodarwinisme, sous l’angle d’autres disciplines biologiques.
http://www.uip.edu/blog/le-defi-du-structuralisme-au-darwinisme4967863: le défi du structuralisme au darwinisme par M A Denton (voir https://en.wikipedia.org/wiki/Quinarian_system)

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2651812/: Darwinian evolution in the light of genomics Eugene V. Koonin*le stade génomique pourrait constituer un changement radical par rapport au néo-darwinisme. du darwinisme classique. voir ses critiques du néodarwinisme
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Dambricourt-Malass%C3%A9: Anne Dambricourt Malassé est une paléoanthropologue française,
https://academic.oup.com/nar/article/37/4/1011/2410406 Darwinian evolution in the light of genomics Eugene V. Koonin Les études de génomique évolutive montrent que la sélection naturelle n’est que l’une des forces qui déterminent l’évolution du génome et qu’elle n’est pas dominante quantitativement, alors que les processus non adaptatifs sont beaucoup plus marquants qu’on ne le soupçonnait auparavant.http://pedagogix-tagc.univ-mrs.fr/courses/BI5U25_biologie_evolutive/pdf_files/Ariane_Ramaekers/02-Evolution_part1.pdf les théories de l’évolution. 



ou

r
.http://eveilphilosophie.canalblog.com/archives/2016/06/21/33994293.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=eveilphilosophie (entretien de Michel Bitbol autour de « la conscience a telle une origine (avec Katia Kanban), auteur d’un ouvrage très important sur la conscience paru en 2014. L’entretien est difficile (très) mais intéressant (très)Il vient du site actuphilosophia
http://www.implications-philosophiques.org/recensions/recension-la-conscience-a-t-elle-une-origine/ (Michel Bitbol La conscience a-t-elle une origine ? Des neurosciences à la pleine conscience : une nouvelle approche de l’esprit)
http://bouger-la-vie.com/blog/patrimoine-genetique-et-epigenetique/ (bruce lipton: patrimoine génétique et épigénétique, vers le nouvel humain?)
http://www.inexplique-endebat.com/article-recherches-sur-le-cerveau-mystique-65176196.html    (Le Cerveau Mystique, est un documentaire (0h52) qui s’intéresse aux recherches scientifiques concernant l’activité neurologique du cerveau face aux phénomènes psychiques, de méditation, d’influence sur le corps…
http://blogs.scientificamerican.com/cross-check/world-s-smartest-physicist-thinks-science-can-t-crack-consciousness/ (World’s Smartest Physicist Thinks Science Can’t Crack Consciousness String theorist Edward Witten says consciousness “will remain a mystery”)
http://www.echosciences-grenoble.fr/communautes/atout-cerveau/articles/l-etat-du-cerveau-post-numerique (L’Etat du Cerveau Post-Numérique)
http://www.echosciences-grenoble.fr/membres/laurent-vercueil (Laurent Vercueil Je contribue à 1 communauté Docteur en Médecine, Spécialiste en Neurologie Docteur en Neurosciences Responsable de l’unité des Explorations Fonctionnelles du Système Nerveux au CHU de Grenoble Membre de l’équipe 9 de l’unité INSERM 836 à l’institut des Neurosciences de Grenoble)

http://darknessclosesin.ning.com/group/artificial-intelligence-in-the-new-age/forum/topic/show?id=4506165%3ATopic%3A1325923&xg_source=msg (New DARPA Program Aims to Facilitate Training Through Nerve Stimulation)
http://futurism.com/scientists-make-an-algorithm-that-designs-quantum-experiments/ (Scientists Make an Algorithm That Designs Quantum Experiments)
http://www.esthersternberg.com/ Dr Esther Steinberg)
https://www.nlm.nih.gov/changingthefaceofmedicine/physicians/biography_309.html (Changing the face of medecine: Dr Esther Steinberg)
http://u821.lyon.inserm.fr/_annuaire/display.php?id_name=123 (Antoine Lutz chercheur en neuro-sciences)
https://crnl.univ-lyon1.fr/index.php/fr/Accueil/ERC-Brain-Mindfulness-A.-Lutz (Dr. Antoine Lutz, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon)
http://www.lavie.fr/famille/psy/antoine-lutz-j-ai-conduit-les-premieres-experiences-sur-le-cerveau-meditant-07-02-2013-36151_417.php (Antoine Lutz : « J’ai conduit les premières expériences sur le cerveau méditant »)
http://www.andrewnewberg.com/research/Andrew Newberg: Professor and Director of Research Myrna Brind Center of Integrative Medicine | Thomas Jefferson University and Hospital)
http://www.andrewnewberg.com/ (Dr. Andrew Newberg is a neuroscientist who studies the relationship between brain function and various mental states)
http://www.issr.org.uk/meet-issr-members/member/?member_id=153 (William Grassie received his doctorate in religion from Temple University and his bachelor’s degree in political science from Middlebury College). 
http://www.huffingtonpost.com/william-grassie/ (William Grassie is the author of The New Sciences of Religion: Exploring Spirituality from the Outside In and Bottom U)
http://rhubarbe.net/2016/03/25/a-la-recherche-du-code-neural/ 5A la recherche du code neural)
http://www.futura-sciences.com/videos/d/interview-nee-intelligence-artificielle-2570/ (L’intelligence artificielle naît en 1956 lors d’une conférence faisant suite à un article d’Alan Turing, cryptologue ayant réussi à casser le code de la machine Enigma durant la seconde guerre mondiale. Cet article, intitulé « Computing Machinery and Intelligence », propose de définir l’intelligence d’unordinateur grâce à un simple test — baptisé plus tard test de Turing.

Quelques  autres liens:
https://www.futura-sciences.com/sciences/dossiers/astronomie-infini-mysteres-limites-univers-574/page/9/
https://www.ledifice.net/7045-3.html (avant le big bang)
https://jeanzin.fr/ecorevo/sciences/bogdanov.htm: L’illusion de l’origine -bogdanov-
http://www.arsitra.org/yacs/files/article/38/introduction_conscience.pdf
http://consentino.unblog.fr/
sciencesetavenir.fr/fondamental/trinh-xuan-thuan-le-vide-est-la-matrice-de-tout_23515
https://blogs.mediapart.fr/jean-paul-baquiast/blog/220418/relation-entre-lespace-temps-et-le-monde-quantique
https://fr.wikipedia.org/wiki/Renormalisation
https://www.dailymotion.com/video/xazeo6: Le cerveau mystique

https://www.bellesalternatives.fr/deux-illustres-scientifiques-disent-que-la-conscience-ne-peut-pas-mourir-elle-retourne-a-lunivers/?utm_sq=foqn4o8you&utm_source=Facebook&utm_medium=social&utm_campaign=Anonymous+France(Deux illustres scientifiques disent que la conscience ne peut pas mourir : “Elle retourne à l’Univers” dr stuart hameroff (microtubules et conscience quantique), qu’est-ce que la conscience?), (la vie après la mort par michio kaku)
consciencequantique.com -La vie est une offrande par Alain
inexplique-endebat.com -Quantique et conscience: que sait-on vraiment de la réalité
neotrouve.com -Physique Quantique : entre Science et Conscience
cquantique.com -Parce que vous êtes les créateurs de votre réalité!
elishean.unblog.fr -L’important c’est la rose et la conscience
Envoyer par e-mailBlogThis!Partager sur TwitterPartager sur FacebookPartager sur Pinterest

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.