Françoise Hardy et l’astrologie dans « Avis non autorisés… »


Françoise Hardy et l’astrologie dans « Avis non autorisés… »

1) Introduction.

http://www.francaise-bio-energetique.com/Interview%20pdf/Francoise%20Hardy%2041.pdf (L’Essentiel de Françoise Hardy: Propos recueillis par Patrice van Eersel et Marie-Pierre Planchon )

http://www.astroariana.com/_Francoise-Hardy_.html (Articles de FRançoise Hardy)

André Barbault: Il a formulé les apports de la psychanalyse à l’astrologie (notamment dans l’ouvrage De la psychanalyse à l’astrologie, Éditions du Seuil, 1961) et renouvelé l’astrologie mondiale, en introduisant notamment un indice de concentration planétaire mesurant l’éloignement des planètes du système solaire entre elles2. Force est de constater, cependant, que les années 1980, pourtant fortement marquées par le nombre de conjonctions et de concentrations planétaires, ne sauraient être mises sur le même plan que les deux guerres mondiales. Il a reconnu avoir eu la main lourde dans les Prévisions astrologiques pour le nouvel Millénaire (p. 96); mais comment nier que 1982-85 correspond à un tournant historique majeur (triomphe du néo-libéralisme, début de la crise finale de l’URSS) 3?

Dans le même ouvrage, en partant des dates de 2010 et de 2020, il annonce « une crise » aux aspects divers (économique, technologique, relations internationales, agitation sociale) pour les années 2010, l’Europe et le Japon étant les plus menacés, un « affrontement – armé ou non – » entre les puissances asiatiques étant évoqué (pages 185-190).

Il a particulièrement étudié le cycle Saturne-Neptune, qu’il associe aux révolutions sociales et à la Russie ou l’URSS. Dans le numéro du 1er janvier 1953 de L’Yonne républicaine, constatant que le parti communiste russe a pris le pouvoir sous la conjonction de ces deux astres en 1917, il annonce un « remaniement » ou une « relève des hommes d’État auKremlin« . La réussite de cette prévision lui permet en 1955, dans Défense et illustration de l’astrologie, de prévoir « l’échéance capitale de 1989« .

Il a manifesté son scepticisme devant certaines techniques ou croyances issues de la tradition astrologique (sous-chapitres Les faux problèmes et Les problèmes périphériques, respectivement p. 343 et 345 du Traité pratique d’Astrologie), afin d’éviter de ravaler l’astrologie « au rang d’une mancie désuète », mettant l’accent sur les cycles et aspects entre planètes.

Il a été à l’origine du projet d’interprétation de thèmes astrologiques par ordinateur Astroflash

Après avoir évoqué « ma lecture » de la spiritualité de Françoise Hardy dans « Avis non autorisés »  telle que je l’ai ressentie, dans les articles de mon blog Françoise Hardy et la spiritualité première partie et Françoise Hardy et la spiritualité deuxième partie, nous allons voir maintenant sa vision de la l’astrologie.


C’est par André Barbault que Françoise Hardy est venue à l’astrologie au tout début des « sixties » à la suite d’une consultation recommandée par son médecin à laquelle elle s’était rendue en mettant astrologie et voyance dans un même panier. En effet, elle voyait en chaque fin d’année les stations radiophoniques utiliser, non par conviction, mais dans un souci de divertissement, les services d’une astrologue et consacrer une émission « à cette science humaine », autrement dit « non exacte » et si controversée. Pour Françoise, « la stupidité incommensurable du contenu de telles émissions, m’amène à les zapper. J’ai pu récemment vérifier que rien n’avait changé.Le degré d’ignorance manifesté dans ce contexte et la quantité de bêtises proférées qui l’illustrent n’ont pas diminué, loin de là« . Personnellement, je ne suis pas loin de partager cet avis, c’est pour cela que j’ai moi-aussi zappé la plupart des informations que je reçois, en attendant de mieux connaître l’astrologie telle que je m’imagine que la connaissaient et la pratiquaient les grandes civilisations, comme celle de l’Egypte antique ou celles de l’Asie mineure, sans parles de l’hypothétique Atlantide où selon Albert Slosman, c’était une véritable science. Je dois reconnaître que chapitre du livre de Françoise Hardy, « Avis non autorisés », consacré à l’astrologie m’a apporté un éclairage qui a retenu mon attention, par son ton de sincérité, de simplicité et de spontanéité. « Les révélations d’André Barbault me troublérent » dit Françoise. Cet homme, qui ne la connaissait pas lui expliqua tout son « fonctionnement affectif » dans lequel elle se reconnut totalement si ce n’est son masochisme qu’elle ne finirait par admettre que des décennies plus tard. La personnalisation de son ciel astral, ni « interchangeable, ni superficiel éveilla son intérêt pour l’astrologie. A partir le là, les circonstances lui permirent d’approfondir sa compréhension de ce vaste domaine dont elle ne soupçonnait pas la complexité. Elle exploita manuels et cours d’astrologie et ce n’est qu’une dizaine d’années plus tard que Jean-Pierre Nicola, après l’avoir aperçue dans l’un de ses cours, vint la trouver et que s’améliora sa vision un peu trop floue des possibilités et des limites de l’astrologie qui la plongeaient de plus en plus dans des abîmes de perplexité et de scepticisme. Jean-Pierre Nicola ne semblait guère prédestiné à l’astrologie, mais le déclic se produisit quand le « hasard » le fit passer devant l’étalage d’un bouquiniste où il fut intrigué par l’aspect d’un vieux traité. Il ne se doutait pas que son contenu orienterait sa vie entière en déclenchant  ses interrogations et son envie d’approfondir le sujet. 

  « Jean-Pierre Nicola est un astrologue français né le 8 mai 1929 (86 ans) à Nice. Il a innové en astrologie en créant ce qu’on appelle l’astrologie conditionaliste. Cette dernière est, par définition, non fataliste. Coupant court aux explications symboliques et mythologiques des signes – contrairement à certains astrologues selon lesquels, à la limite, la mythologie ne serait qu’un aide-mémoire bâti par des astrologues – Jean-Pierre Nicola a cherché un modèle théorico-scientifique de l’astrologie validant le fait qu’il ne s’agirait pas d’un ensemble de projections humaines illusoires sur les planètes. L’astrologie conditionaliste tente ainsi de reconstruire le discours astrologique à partir des données astronomiques (distance des planètes au Soleil pour ce que Jean-Pierre Nicola appelle le R.E.T1. en particulier) et neurobiologiques (théories de Ivan Petrovitch Pavlov notamment sur l’excitation et l’inhibition).Jean-Pierre Nicola a publié entre autres La Condition solaire en 1964 (Éditions traditionnelles), Nombres et formes du Cosmos en 1971 (Éditions Traditionnelles) et Pour une astrologie moderne en 1977 (éd. Seuil). En 2005, il a fait paraître Le Grand Livre de l’astrologue (éd. Éric Koehler, (ISBN 2-710707-18-7)).Il a déclaré2: « Je ne crois pas beaucoup aux méthodes statistiques qui ne prennent pas suffisamment en considération la complexité du rapport Homme-Ciel. Ce n’est pas un rapport de type cartésiano-mécanique mais un conditionnement dont l’étude demande des techniques et des outils appropriés, au moins aussi subtils que le sujet à traiter et les effets à détecter ». »

Cela lui prit des années, mais Jean-Pierre Nicola repensa donc toute la science astrologique (voir l’encadré de wikipédia ci-dessus) pour lui donner enfin les fondements qui lui manquaient. « Colbert l’introduisit (l’astronomie) en 1665 à l’Académie des Sciences nouvellement créée tout en interdisant l’accès aux praticiens de l’astrologie qu’il considérait comme une discipline illusoire », livrant ainsi cette dernière aux esprits irrationnels qui recherchaient plutôt le merveilleux et manquaient du minimum de rigueur  requis pour que l’approche astrologique ne tombe pas dans l’absurdité. A cause de cette interdiction, la plupart des astrologues continuent de ne pas savoir de quoi ils parlent, tellement la facilité l’emporte sur la nécessité des efforts à fournir pour progresser avec rigueur vers la compréhension et peut-être aussi à cause de l’appât du gain pour certains.


2) L’astrologie moderne. Notions telles que je les ai comprises chez Françoise Hardy.


Comme nous venons de le voir, l‘astrologie moderne occidentale se fonde sur des données astronomiques et astrophysiques du système solaire (ceux qui évoquent les constellations prouvent leur ignorance et leur incompétence en astrologie); la Terre n’étant qu’une petite partie de son vaste environnement immédiat. Nous savons que nous devons au système solaire et plus particulièrement à la relation Terre-Soleil, notre rythme jour-nuit, celui de nos saisons, de l’année, le climat etc…Pour approfondir les quelques généralités qui suivent et permettent aux esprits curieux et suffisamment objectifs d’avoir un début de compréhension de l’astrologie occidentale d’aujourd’hui, (pas si éloignée de celle que pratiquait Képler), on peut consulter les ouvrages de Jean-Pierre Nicola (voir ci-dessus), Richard Pellard ou le livre de Françoise Hardy Les Rythmes du zodiaque. Pour comprendre, je vais suivre les explications de Françoise Hardy. J’approfondirai plus tard ce qu’exprime le site: 

https://fr.wikipedia.org/wiki/Point_vernal

Un signe du zodiaque est une portion de un douzième de l’orbite terrestre (c’est à dire l’écliptique (le cercle des signes du zodiaque) à partir du point vernal), notre planète mettant douze mois pour effectuer un tour complet. Lorsque le soleil ou une planète se trouvent dans l’un de ces 12 signes, ils ont un rythme spécifique donné par l’écart entre la durée de leur présence au-dessus de l’horizon de l’espace des 30 degrés parcouru (le jour pour le soleil, l’arc étant diurne pour une planète) et la durée de leur absence au-dessous de l’horizon (nuit pour le soleil et arc nocturne pour une planète). 

En commençant par le premier signe, celui du Bélier (21 mars au 20 avril), il commence au point vernal, ou point gamma (son opposé), qui marque astronomiquement le croisement entre le plan de l’équateur et céleste et celui de l’écliptique (ou trajectoire apparente du soleil autour de la Terre, en réalité c’est l’inverse, soit la trajectoire de la terre autour du soleil). La définition du « bélier » est en fait: écart minimal entre la durée du jour dominant et en croissance et celle de la nuit dominée et en décroissance. Au signe suivant, le Taureau (21 avril 20 mai), (les 30 degrés suivants), la durée du jour reste dominante et croissante, mais l’écart avec celle de la nuit est devenu moyen ou intermédiaire, alors qu’au signe suivant, les Gémeaux, troisième et dernier signe du printemps, cet écart est devenu maximal. Et il est maximal pour les 4 signes, de part d’autre de l’axe des solstices et minimal pour les 4 signes de part et d’autre de l’axe des équinoxes et ceci que ce soit la durée du jour ou celle de la nuit qui l’emporte et que leur écart augmente ou diminue. L’écart est moyen entre les deux. Ensuite, dès que le soleil ou une planète franchissent le point zéro du Cancer (22 juin au 22 juillet), le quatrième signe, la durée de l’arc diurne cesse d’augmenter et diminue graduellement, tout comme l’écart entre la durée des deux arcs qui va se réduire jusqu’au premier jour de la saison suivants, l’automne. Celle-ci commence au moment où le soleil (ou une planète), vu de la terre, franchit le point gamma à l’opposé du point vernal. La durée de l’arc nocturne (la nuit pour le soleil) devient dominante et croissante aux dépens de celle de l’arc diurne (le jour pour le soleil)  qui devient dominé et décroissant. Dès que le soleil franchit zéro degré du Capricorne 21 décembre au 19 janvier), (axe des solstices), la nuit, bien que dominante encore, amorce sa décroissance jusqu’à la victoire du jour, à l’arrivée à zéro degrés du Bélier. Et le cycle continue…

Poursuivons avec les explications de Françoise Hardy. En schématisant à l’extrême, le jour symbolise le visible, le connu, la conscience, mais aussi les valeurs individuelles. Quant à la nuit, elle est en rapport avec l’invisible, l’inconscient, l’inconnu ainsi que les valeurs collectives, qui imprègnent, dépassent et transcendent l’individu. Les signes du printemps symbolisent l’énergie. Energies de l’état brut que l’on dépense (Bélier), énergies que l’on concentre au mieux de ses intérêts (Taureau), énergies que l’on diffuse ou disperse (Gémeaux). Les signes d’été concernent la nécessité de protéger les acquis et de connaître les limites pour s’y cantonner ou les dépasser. Les signes d’automne, eux, favorisent la socialité associative, associative alors que les signes d’hiver portent sur des valeurs telles que l’absolu, valeur qui peut être noble, triviale ou altruiste. 

Examinons ce que peuvent signifier les prédispositions zodiacales sur des exemples. Prenons les Gémeaux, troisième signe de printemps. Il porte à être mobile, souple, rapide, vif (le jour, dominant, est en croissance) et aussi à être multiple et non double, animé par un désir de renouvellement et de liberté qui caractérise ceux pour lesquels ce signe domine dans leur ciel. Mais en aspect négatif, cela peut se traduire par de l’instabilité, de l’inconstance, un manque de suite et de cohérence dans les idées comme dans la conduite. Le besoin de renouvellement rend les natifs de ce signe tributaires de ce qui se présente de plus attractif dans l’instant, selon des critères subjectifs. Par exemple cite Françoise Hardy: « C’est sans hésitation qu’ils préféreront passer un peu de temps avec un clochard qui les amuse plutôt qu’avec un président de la République qui les ennuie. » Ces personnes sont ouverts au monde et aux autres, de façon spontanée, sans préjugé, l’écart maximal entre jour dominant et nuit dominée se traduisant par un champ de conscience élargi et une rapidité en rapport avec la croissance du jour dominant. On peut ainsi parler des prédispositions zodiacales des personnalités qui, nées sous ce signe solaire, en incarnent souvent certaines caractéristiques majeures et présentent entre elles des points communs typiques, même si elles sont conditionnées (astrologiquement et autrement) par d’autres facteurs. Voici quelques commentaires de natifs des Gémeaux. Sandrine Bonnaire: « Je suis incapable de faire cinquante fois la même chose avec la même émotion. Je suis très changeante ». Clint Eastwood:  « Je n’aime pas les répétitions, les cadres trop stricts.… » Jonnny Halliday: « La vie est spontanée et je ne peux être aussi imprévisible qu’elle« . Jean d’Ormesson: « Il y a chez les ratés une grande liberté, une espèce de refus de se plier à un certain jeu, à la routine […] Il veut sans cesse recommencer, toutes choses qui me tentent, c’est vrai […] Mon père était très inquiet d’un certain côté léger chez moi, un peu changeant […] Il me disait souvent qu’avec tous mes talents je serais probablement un raté, parce que je voudrais toucher à tout. » Françoise Sagan: « Je voudrais avoir dix ans, je voudrais ne pas être adulte ». Alain Souchon: « Quitter le monde normal, lourd, pesant, pour un monde léger […] Malheureusement, on ne peut pas rester léger toute sa vie. » N’a t-il pas écrit: « J’ai dix ans, je sais que c’est pas vrai, mais j’ai dix ans… »

Une façon de comprendre ce que veut dire « à quoi prédispose ou non un signe du zodiaque? » est de faire un parallèle avec son signe inverse: les points forts de l’un sont les points faibles de l’autre et réciproquement. Par exemple, explique Françoise, le signe inverse de Gémeaux est le Capricorne parce que leurs formules respectives sont inversées pour la variation temporelle (croissance ou décroissance temporelle entre jour et nuit). Pour le signe du Capricorne, les natifs et ceux pour qui ce signe était très occupé à la naissance n’ont ni la mobilité, ni la souplesse, ni la rapidité, ni la capacité de de renouvellement des Gémeaux. Par contre, les Gémeaux n’ont ni la stabilité, ni le recul, ni la ténacité, ni l’aptitude à se déconnecter de leur environnement, et plus globalement du monde extérieur, ni l’aptitude au détachement quand cela s’avère nécessaire, ce qui permet « au capricorne » de se polariser sur un seul projet (ou une seule personne) et de le mener à bien quoiqu’il arrive, malgré un rythme lent opposé à celui du Capricorne et un monolithisme à double tranchant. Là où « le Gémeau », sur le mode inadapté, se montre superficiel, touche à tout, brouillon, incohérent, peu fiable, mais désarmant pas son sourire, et son inconscience apparente, « le Capricorne » est profond, fidèle, entier, responsable, exigeant, sélectif, sobre, capable d’abnégation. Il se montre souvent libre-penseur car il ne sa laisse pas influencer, il détecte vite le simplisme de la pensée dominante qui l’insupporte s’il est intelligent. Mais il fatigue ou ennuie vite son entourage, qui se réduit souvent au minimum, par l’uniformité de sa pensée, la rigidité de ses attitudes, ses ressassements, son associalité, son pessimisme, son manque d’ouverture aux autres…C’est ce qu’on peut voir dans quelques témoignages  de « Capricornes » ou à leur sujet. Simone de Beauvoir (capricorne) en s’adressant à Jean-Paul Sartre (Gémeaux): « Vous êtes très ouvert quand quelqu’un vient vous parler […] Moi, je suis chameau, j’ai toujours envie d’envoyer les gens ballader… » Sergio Leone (capricorne): « Ma nature est pessimiste. Chez Jonh Ford (Verseau), on regarde par la fenêtre avec espoir. Moi, je montre quelqu’un qui a peur d’ouvrir la porte. Et s’il le fait, il reçoit une balle entre les deux yeux ». Le fils d’adenauer dit de son père capricorne: « Quand nous étions enfants, nous allions tout le temps en vacances au même endroit, à la même date. Dans le même hotel, la même chambre, le même décor, pour faire les mêmes randonnées en montagne. Mon père avait besoin de retrouver toujours le même balcon, toujours le même lit… » David Bowie évoquant sa jeunesse: « Je n’étais pas sûr de moi, la présence des autres me bloquait totalement. Je n’étais pas très exubérant, pas très intéressant […] Je n’osais pas aborder les autres […] Je regardais le courant depuis la rive… » A propos de Cary Grant (Capricorne), l’une de ses épouses , Barbara Hutton dit: Quand je donnais un dîner et invitais mes amis, il refusait de descendre à table parce qu’il s’ennuyait trop. il se faisait monter un plateau dans sa chambre sous prétexte qu’il devait apprendre ses répliques pour le tournage du lendemain. […] Quand il descendait, il affectait de ne pas s’amuser et tout le monde s’en rendait compte… »


3) Signification de l’astrologie.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zodiaque_de_Dend%C3%A9rah (Le zodiaque de Dendérah)

« L’astrologie considère le ciel de la naissance comme un conditionnement particulier. Tout se passe comme si à la naissance, le cerveau gardait l’empreinte des rythmes du système solaire qui prévalaient à ce moment-là. Ces rythmes prédisposent à des réflexes d’ouverture et de fermeture au monde, à une réactivité lente ou rapide, à un tempérament mobile ou non, souple ou non…Un ciel natal est la représentation graphique du système solaire au moment et à l’endroit exact de la naissance. Son interprétation repose d’une part, sur les signes zodiacaux occupés (plus un signe zodiacal est occupé, plus le rythme qui le caractérise prévaudra chez l’individu concerné) et d’autre part  sur la position du soleil et des planètes par rapport aux axes du ciel natal. Leur lever, leur culmination et leur coucher sont considérés comme des facteurs de valorisation qui font des planètes concernées les outils privilégiés du mode fonctionnement individuel. »

Je trouve cette approche intéressante car elle me rappelle les livres d’Albert Slosman et en particulier « La grande hypothèse » dont on peut dire: SLOSMAN ET VELIKOVSKY sont « précurseurs et visionnaires »: « Je suis Moi, né de lui-même pour devenir le Créateur des images qui lui seront semblables après la sortie du chaos. Elles sont les contenants des Parcelles divines qui feront d’elles éternellement, les Bienheureux du Soleil levant s’ils conservent la stricte obéissance de ma loi. Car je suis le Passé d’Hier qui prépare l’Avenir du Soleil grâce aux Douze. » Dans les articles de mon blog avec le libellé « la grande hypothèse » et en particulier dans « La résurrection de Ptah à Dendérah », on retrouve l’astrologie et la science des prêtres des origines, la description des constellations et  peut-être ce que nos lointains ancêtres voyaient déjà dans ce que Françoise Hardy présente comme « un conditionnement particulier (« Tout se passe comme si à la naissance, le cerveau gardait l’empreinte des rythmes du système solaire qui prévalaient à ce moment-là « ).  extrait de l’article: « Car Dieu nourrit le Ciel de son Rayonnement; Car le Ciel se nourrit à son tour des Douze; Car les Douze nourrissent les Parcelles divines; Car les Âmes de l’Ouest furent celles accordées à l’Humanité« . On peut se poser avec Slosman et Vélikovski la question: L’astrologie, serait-elle un héritage de l’Atlantide ?

Remarque: certains contestent le fait que ce que représente le signe zodiacal (voir  http://www.charlatans.info/signe_zodiacal.shtml). Il est vrai que le phénomène de précession des équinoxes implique le déplacement de la position apparente du soleil au cours des âges. Ainsi, dit Albert Slosman, lors du Grand cataclysme, à cause du mouvement apparent du soleil au cours des millénaires, celui-ci était  « en lion« , ce qui n’est pas sans rappeler le Sphinx. Si Notre signe astrologique est déterminé par la constellation du zodiaque dans laquelle le soleil apparaît (vu depuis la terre) au moment de notre naissance n’est t-il pas celui qui nous imprègne? 

 http://www.charlatans.info/signe_zodiacal.shtml (Votre véritable signe zodiacal: Le signe zodiacal que vous donnent les astrologues ou les horoscopes populaires est faux. Votre signe astrologique est déterminé par la constellation du zodiaque dans laquelle le soleil apparaît (vu depuis la terre) au moment de votre naissance. Or depuis la naissance de l’astrologie, il y a eu glissement des constellations par rapport aux signes du zodiaque. Tout d’abord il y a treize constellations traversées par le soleil en un an, et non pas douze comme l’affirment les charlatans du ciel. La treizième, entre le Scorpion et Le Sagittaire est Ophiucus ou le Serpentaire)

Même si l’interprétation de l’astrologie est subjective, ne représente pas une vérité démontrable, et dépend de la personne qui l’interprète, l’astrologie pose des questionnements sur notre conditionnement par un environnement cosmique et stellaire qu’on devrait peut-être ne pas négliger. Ne cache t-il pas des vérités non visibles par nos méthodes scientifiques obligatoirement réductrices et que des civilisations disparues avaient découvertes et qui se retrouvent dans notre « inconscient collectif« ? Après cette digression revenons aux explications de Françoise Hardy.


Les symboles astrologiques d’après http://www.astroo.com/astrologie_glossaire_astro/symboles-astrologiques.php 

SIGNES ASTROLOGIQUES

belier Bélier taureau Taureau gemeaux Gémeaux
cancer Cancer lion Lion vierge Vierge
balance Balance scorpion Scorpion sagittaire Sagittaire
capricorne Capricorne verseau Verseau poissons Poissons

PLANÈTES

soleil Soleil Lune Lune Mercure Mercure
venus Vénus mars Mars Jupiter Jupiter
Saturne Saturne Uranus Uranus Neptune Neptune
Pluton Pluton

PLANÉTOÏDES – ASTEROÏDES

Chiron Chiron (Kiron) Ceres Cérès Pallas Pallas
Junon Junon Vesta Vesta

POINTS ASTROLOGIQUES DIVERS

Noeud lunaire Nord Noeud lunaire Sud Lune noire (ou Lilith)
Part de Fortune

ASPECTS INTERPLANÉTAIRES

Conjonction Conjonction (0°) Sextile Sextile (60°) Carre Carré (90°)
Trigone Trigone (120°) Opposition Opposition (180°)
Demi-Sextile (30°) Demi-Carré (45°) Quintile Quintile (72°)
Sesqui-Carré (135°) Bi-Quintile (144°) Quinconce Quinconce (150°)

CONSTELLATIONS ASTROLOGIQUES

Ces symboles imagés sont plutôt utilisés pour présenter les signes astrologiques dans les horoscopes, ils le sont rarement pour l’astrologie occidentale.

Bélier Taureau Gémeaux
Cancer Lion Vierge
Balance Scorpion Sagittaire
Capricorne Verseau Poissons


Le temps nécessaire à chaque planète pour effectuer un tour complet autour du soleil dépend de sa distance à cet astre, c’est sa période de révolution. Plus elle est proche, plus cette durée sera courte et inversement, plus elle est éloignée, plus la planète mettra de temps pour accomplir sa révolution. Le cycle de Mercure, la planète la plus proche du soleil est de 88 jours environ, alors que celui de Pluton, au confins du système solaire est de 248 années terrestres environ. Voici les périodes de révolutions des principaux corps du système solaire: 

Planètes: Lune : 27,32 jours Mercure : ~87,5 jours1 Vénus : ~224,7 jours1 Terre : ~365,2563 jours1 (1 annéeMars : ~687 jours1 (~1,8 année) Jupiter : ~4 331 jours1 (~12 années) Saturne : ~10 747 jours1 (~30 années) Uranus : ~30 589 jours1(~84 années) Neptune : ~59 802 jours1 (~165 années)

Planètes naines et candidats: NERILLE :156 943 284 158 jour ( 99 856 années) Cérès : ~1 680 jours (~4,6 années) Pluton : ~90 588 jours1 (~248 années) Sedna : ~4 313 319 jours (~11 809 années) Makémaké : ~112 000 jours (~308 années) Eris : ~203 450 jours (~557 années)La Lune est elle, un petit satellite de la Terre. ce n’est pas elle qui tourne du soleil, mais le système Terre-Lune, ce qui n’exclut pas des relations fondamentales entre Lune et Soleil. Si la Lune et le Soleil ont des effets visibles sur notre planète et ses habitants, on ne peut exclure non plus que les autres planètes puissent puissent, elles-aussi, avoir une influence plus ou moins subtile dans la mesure où le système solaire est un tout indissociable. Le fait que la NASA évite évite toute opération dans l’espace sous certaines configurations planétaires qu’elle a repérées comme critique n’est t-il pas un signe? 

Configuration: « c’est la projection sur la Terre de l’angle que forment entre elles les longitudes et les latitudes des deux planètes (ou plus de deux). Par exemple, la nouvelle lune équivaut à une conjonction entre la lune et le soleil (angle de 0 degré), alors que la pleine lune correspond à leur opposition ( ou angle de 180 degrés). Mais comme le cycle, d’environ 27 jours est très court, elle forme, durant sa course(toujours vue de la Terre, bien sûr), tous les angles possibles et imaginables non seulement avec le soleilmais avec chaque planète du système solaire. » Voir par exemple  http://jerome.nguyen1.free.fr/les_configurations_de_planetes.htm


Dans l’astrologie moderne, les planètes et le soleil sont interprétés de façon symbolique selon deux théories reposant sur leur durée de révolution et sur leur distance par rapport au soleil. 

a) La théorie de âges. « Elle met en rapport la durée de chacun des cycles (planétaires et solaire) avec les caractéristiques  et acquisitions de l’âge humain correspondant. Ainsi, le cycle de la Lune est d’environ un mois et, durant le premier mois de la vie, le nourrisson ne se différencie pas de son environnement, en particulier de sa mère, dont son équilibre et sa vie même dépendent totalement. » 

On en induit qu’une personne née à une heure de forte Lune sera prédisposé à être influencé par le besoin de la mère, de la bulle protectrice dont il se dissocie difficilement et de l’harmonie qui y règne et à se montrer fusionnel, dépendant et confiant, malléable, peu agressif et rêveur. Il sera axé sur la satisfaction de ses besoins  de confort, alimentaires en particulier. Il sera aussi doté d’une forme de gentillesse qui détend l’atmosphère.

Si nous prenons un autre individu, marqué, lui, par Saturne, on trouve que le cycle de Saturne est de 29-30 ans et le demi-cycle de 14 ans et demie. Entre 14 et 30 ans, c’est l’âge de l’adolescence. On induit « qu’avec Saturne, la notion de l’intégrité est importante à comprendre. Avec Saturne, les actes posés de manière intègre ne le sont pas par respect d’une Loi extérieure à laquelle on obéit contraints et forcés, mais ils sont posés avec la conscience individuelle d’agir de manière juste« . Ainsi, l’individu qui sera marqué par Saturne manifestera ses besoins d’absolu, son insatisfaction, ses complexes, son sentiment de solitude et sera prédisposé à rester fixé au stade adolescent avec ses questionnements, ses doutes, son besoin de vérité, de structuration, son associalité, ses inhibitions…

Avec ces exemples on peur comprendre comment se fonde l’interprétation de cet aspect de la personnalité.

b) La théorie RET. Cette théorie quant à elle, considère qu’il y a trois plans de vie.

     – « Le plan des représentations, symbolisé par les planètes les plus proches du soleil (Mercure, la Terre, Mars) et par le soleil lui-même, se traduit en termes d’apparences, de langage, de premier degré ainsi que de stimuli simples et de haut niveau de réactivité... »

     – Le plan de l’existence est symbolisé par les planètes dont la distance au soleil est moyenne (Mars, Jupiter, Saturne). Ce plan concerne le vécu, l’éprouvé, l’action, les faits, le réel, le concret, le terrain, le duel ou la dualité. C’est le monde, le terre à terre, où la réactivité est moins forte que dans le plan des représentations. 

     – Le plan de la transcendance est symbolisé par les planètes les plus éloignées du système solaire (Jupiter, Saturne, Uranus et Pluton) concerne, lui, la quête de sens, l’au-delà des apparences et des faits, la profondeur, la complexité, le pluriel et la pluralité et non plus la dualité. Il favorise le recul et la distanciation, la recherche de l’inconnu, la participation aux grandes causes, mais aussi la contestation, la rébellion, l’indifférence ou l’insensibilité, le besoin de compliquer inutilement les choses. 

La théorie RET définit chaque symbole des planètes en fonction du plan où il prend sa source mais aussi du plan vers lequel il tend. Par exemple, la formulation du soleil, le centre du système solaire est: « représentation de représentation ». Celle de Pluton, la planète aux confins du système solaire est: « transcendance de transcendance ». Symboliquement, ces deux corps on pour fonction le maintien de ce qu’ils symbolisent. Pour le soleil, c’est la maintien de l’ordre existant (le premier degré, la grande réactivité…), alors que pour pluton, c’est la maintien de l’inconnu. 

Ainsi, un individu né à une heure forte du soleil est porté à se soucier de son apparence et à attacher beaucoup (parfois trop?) d’importance au regard des autres et à être le centre des attentions. Mais en contre-partie à cette forme d’ego, il tend à l’exemplarité, à la loyauté, au respect de l’ordre établi et des principes qu’il a reçu par son éducation. Mais comme la formulation de soleil part d’un plan pour y rester, les plans de l’existence et de la transcendance risquent de faire défaut si aucune planète les valorisant si aucune planète les symbolisant n’est valorisée dans le ciel natal et l’individu concerné peut manquer de ce qui caractérise le plan de la transcendance, de distance, de recul, du sens de la complexité ou de ce qui caractérise le plan de l’existence, le pragmatisme, le sens des réalités concrètes, la sensibilité et la sensorialité. 

4) Synthèse.

« L’interprétation d’un ciel natal requiert une hiérarchisation correcte des signes zodiacaux et des planètes prépondérants à la naissance, ainsi qu’une bonne maîtrise  des théories de l’astrologie moderne ». Ensuite il faut effectuer un difficile travail de synthèse en ayant constamment à l’esprit que le ciel n’est qu’un conditionnement parmi d’autres (« Tout se passe comme si à la naissance, le cerveau gardait l’empreinte des rythmes du système solaire qui prévalaient à ce moment-là »). C’est pourquoi une bonne interprétation « ne peut se permettre de sortir de ce champ de prédispositions supposées, sur lesquelles ce conditionnement si particulier informe sans rien révéler de leur actualisation (adaptée ou inadaptée) dont chaque individu est ou sera susceptible de les vivre. celle-ci, (leur actualisation)reste en effet tributaire de ses multiples autres conditionnements, qui ne sont pas inscrits dans son ciel natal... ». Le ciel natal informe donc sur « le sujet », mais pas sur son contexte (environnemental par exemple), son son histoire, sa destinée, ni sur son degré d’évolution, de sensibilité, d’intelligence (si ce n’est sur sa nature, concrète ou abstraite; vive ou lente, synthétique ou analytique). 

Si des individus ont un conditionnement céleste analogue, ils ne l’actualiseront pas de la même manière selon leur évolution ou leur équilibre. On peut ne pas croire ou ne pas adhérer aux théories évoquées au chapitre 3) en particulier à la réalité du conditionnement astrologique qui implique le postulat d’empreinte à la naissance des rythmes du système solaire tant zodiacaux que planétaires. qui rappellent, comme on l’a vu, Slosman et Vélikovski « Je suis Moi, né de lui-même pour devenir le Créateur des images qui lui seront semblables après la sortie du chaos. Elles sont les contenants des Parcelles divines qui feront d’elles éternellement, les Bienheureux du Soleil levant s’ils conservent la stricte obéissance de ma loi. Car je suis le Passé d’Hier qui prépare l’Avenir du Soleil grâce aux Douze. » Dans les articles de mon blog avec le libellé « la grande hypothèse ». C’est aussi ce qui paraît dans l’article de mon blog  « La résurrection de Ptah à Dendérah » « Car Dieu nourrit le Ciel de son Rayonnement; Car le Ciel se nourrit à son tour des Douze; Car les Douze nourrissent les Parcelles divines; Car les Âmes de l’Ouest furent celles accordées à l’Humanité« . 

Cependant, ainsi que le rappelle Françoise Hardy, « dès qu’il a acquis une partie suffisante  des connaissances nécessaires dans ce domaine pour s’en faire une idée correcte, l’observateur objectif constate souvent que l’apport des informations de l’astrologie moderne bien comprise, bien appliquée, n’est ni aléatoire, ni aberrant. Encore une fois, elle est la seule qui tienne compte des réalités astrophysiques et en ait déduit des règles dont le respect évite en partie de dire n’importe quoi« . Cette position me semble prudente et raisonnable, c’est pour cela que j’ai lu son livre avec intérêt pour essayer d’avoir les connaissances suffisantes pour me faire une idée correcte sur l’astrologie moderne en écrivant cet article. Mais comment acquérir les connaissances quand Françoise écrit: « La porte reste cependant fermée à cette astrologie-là, la voie au chapitre n’étant accordée que temps à autre qu’à une astrologie irrationnelle, pratiquée par des « professionnels » superficiels et inconscients des bêtises qu’ils racontent, ce qui permet aux esprits « supérieurs » de continuer à se gausser d’une discipline qui les dépasse« . Elle a des mots très durs pour cette « intelligentsia » qui ridiculise l’astrologie et en fait en est incapable puisqu’elle se contente de préjugés, de clichés, d’a priori.  A la fin, Françoise dit bien qu’elle n’a pas de boule de cristal et ne scrute pas le ciel à longueur de temps le ciel ou les éphémérides pour savoir ce qu’elle doit faire ou ce qu’elle va devenir. Pour elle, l’astrologie moderne est une grille de lecture intéressante à consulter parfois pour être éclairé sur un comportement ou quand une rupture importante se produit dans la vie d’un proche ou d’une personne dont elle a les coordonnées natales. Je crois que je vais suivre ses conseils, car dit-elle « on n’en finit pas s’instruire et la meilleure façon de progresser, dans le domaine astrologique comme ailleurs, est de confronter inlassablement les théories abstraites au vécu concret (le sien et celui des autres). » Mais je vais commencer par relire et comprendre les liens que j’ai cités dans cet article en commençant par Introduction à l’astrologie moderne.

Liens:

Françoise Hardy: http://www.babelio.com/livres/Hardy-Avis-non-autorises/694713 (Parce que son cœur n’est pas en silex, Françoise Hardy met le feu quand elle passe au crible notre société contemporaine. Dans un livre composé de messages personnels, elle évoque sans concession la vieillesse, sa vieillesse, la décrépitude des corps… Elle qui a été l’icône androgyne et longiligne des sixties. Il faut avoir un courage d’écrivain pour se confronter ainsi à son propre corps. Dans une époque qui se refuse à vieillir, elle convoque la belle figure voltairienne d’Emmanuel Berl, avec qui elle s’est souvent entretenue pour raconter sa souffrance, la maladie, le parcours du combattant auprès des médecins et parfois de charlatans en tout genre. Michel Leiris a écrit L’Âge d’homme et comparé la littérature à la tauromachie. Ici Françoise Hardy nous livre l’âge d’une femme et encorne tout ce qui la révulse aujourd’hui : les mensonges, religieux ou politiques, les idéologies, le sectarisme et le spectaculaire. Elle y avoue aussi son admiration pour certains hommes publics comme Michel Rocard, Nicolas Hulot, Alain Juppé, Hubert Védrine, ou parle de ses rencontres avec ces hommes qui semblent échapper aux partis politiques, déquille ceux qui l’agacent comme Cécile Duflot ou François Hollande. Mais ce livre est aussi une déclaration d’amour à la littérature, aux écrivains qu’elles aiment comme Stefan Zweig, Scott Fitzgerald, Modiano ?; drôlerie d’un dîner avec le récent prix Nobel de littérature qui ne parvient pas à déboucher une bouteille de vin ?;ou Michel Houellebecq, admirateur de ses chansons. Bien évidemment sa passion pour l’astrologie et la spiritualité imprègne ce livre où se mêlent souvenirs personnels avec chanteurs, couturiers, idoles des sixties et digressions sur l’économie et la politique. Apparaît ici toute la sensibilité à fleur de peau d’une artiste qui préfère la solitude, la beauté, à la foire aux vanités.)

http://www.cherche-midi.com/livres/les-rythmes-du-zodiaque (Les rythmes du zodiaque FRANÇOISE HARDY

http://monblogdereflexions.blogspot.fr/2016/03/francoise-hardy-et-la-spiritualite.html#.VuEimn3hDDf (Françoise Hardy et la spiritualité -première partie)

http://monblogdereflexions.blogspot.fr/2016/03/francoise-hardy-et-la-spiritualite.html#.VuQqi33hDDf Françoise Hardy et la spiritualité -deuxième partie)

https://fr.wikisource.org/wiki/Trait%C3%A9_d%E2%80%99astrologie_g%C3%A9n%C3%A9rale (Traité d’astrologie générale par Robert Fludd né né en 1574 à Milgate house et décédé le 8 septembre 1637 à Londres, éminent rosicrucien, médecin de profession, physicien paracelsien, astrologue, et mystique anglais)

André Barbault et Richard Pellar (Voir plus loin pour plus de liens)aussi plus loin plus de liens)

http://www.andrebarbault.com/ (André Barbault, le site)

http://www.andrebarbault.com/presentation.htm (André Barbault a enregistré une petite vidéo à l’attention des visiteurs de son site)

http://www.andrebarbault.com/articles.htm (André Barbault -articles)

Richard Pellard     Jean-Pierre Nicola

Liens astrologie:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_(astrologie) (Astrologie, la notion de MAISON)

http://www.sciencesalecole.org/documentsSAE/olympiades_internationales/IESO/prepa_francaise_astronomie/Ecliptique_saisons_annees_calendriers.pdf (Ecliptique, saisons, années, calendrier)

http://www.astrocours.be/articles/histoire.html (histoire de l’astrologie)

http://www.astrotheme.fr/dossiers_astrologiques/Histoire_de_l_astrologie (L’astrologie à travers les âges)

http://www.astrologie-et-christianisme.fr/articles/98-la-dimension-spirituelle-de-l-astrologie (La dimension spirituelle de l’astrologie)

http://www.astrosurf.com/quasar95/exposes/lion.pdf (astronomie et histoire: la constellation du lion)

http://www.larecherche.fr/idees/back-to-basic/astrologie-01-12-1996-87862 (L’astrologie)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Johannes_Kepler (Képler)

http://www.astroariana.com/Johannes-Kepler-astrologue-et.html(Johannes Kepler, astrologue et astronome)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Zodiaque/ (Zodiaque)

http://secretebase.free.fr/complots/zodiac/zodiaque/zodiaque.htm  (Le secret du zodiaque –On ne sait pas exactement quand le premier Zodiaque a été inventé, mais il y a un lien étroit avec notre calendrier.

http://www.aureas.org/rams/sciencezodiaque.htm (Astrologie et Science – Zodiaque1- Zodiaque des signes ou zodiaque des constellations 2- Résumé d’une conférence donnée à la Société Astronomique de France)

http://louissais.free.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=100&Itemid=108 (Détermination de la position du point vernal  Par Timocharis ( IV siècle avant JC ))

http://acces.ens-lyon.fr/acces/terre/paleo/variations/tp-milankovitch/point_vernal (Le point vernal)

http://www.astrotheme.fr/astrologie_les_douzes_signes_du_zodiaque.php (Les 12 signes du zodiaque: leur signification)

http://www.kalendrier.com/astrologie/signes-du-zodiaque.html#.VuPBCX3hDDc (les 12 signes astrologiques, leurs signification caractéristiques)

http://www.astrotheme.fr/astrologie_les_douzes_signes_du_zodiaque.php (Les 12 signes astrologiques: leur signification et caractéristiques)

http://www.autourdelalune.com/zodiaque/les-12-signes-astrologiques.html (Les 12 signes astrologiques)

http://decouvertespirituelle.weebly.com/signification-12-signes-zodiacaux.html (Prédispositions zodiacales et les 12 signes astrologiques)

http://www.astrointernational.com/ (Astro internationnnal)

http://astroguide.net/

http://www.astroariana.com/Signe-solaire-et-Signe-Ascendant.html (astroariana.com: Signe solaire et Signe Ascendant)

https://eteissier.com/horos/horo.asp?pagex=5&bouton=12 (Connaissez–vous votre signe solaire, votre décan et votre ascendant ?)

http://mon.astrocenter.fr/astrologie/theme-natal/P0075-signe-astral-solaire (Votre signe astral solaire)

http://www.astrotheme.fr/dossiers_astrologiques/Le_Soleil_et_l_Ascendant_astrologique (L’être et le paraître : le Soleil et l’Ascendant)

http://www.autourdelalune.com/zodiaque/1er-2eme-3eme-decan-signes-et-degres.html Décans et ascendants)

http://nicolastro.free.fr/pages/cours3.htm (P r o g r a m m e d ‘ i n i t i a t i o n à l ‘ a s t r o l o g i e)
http://nicolastro.free.fr/ (L’astrologie symbolique)

http://www.autourdelalune.com/ (Astrologie, zodiaque, cours)

http://www.autourdelalune.com/cours-astrologie/formation-gratuite-en-ligne.html (Cours d’astrologie gratuits)

http://www.selenia.ch/configurationscl/index.html (LES CONFIGURATIONS°

http://www.astrologie-pour-tous.com/ (Astrologie pour tous)

http://www.astroariana.com/Introduction-a-la-Theorie-des-ages.html (La théorie des âges planétaires)

http://dsa.pagesperso-orange.fr/ages.html (Les âges de l’homme)

https://fr.wikipedia.org/wiki/Symbolisme_astrologique (Symbolisme astrologique)

http://www.astroo.com/astrologie_glossaire_astro/symboles-astrologiques.php (Les symboles astrologiques)

http://reenchanterlemonde.com/les-symboles-planetaires-ii/ (Les symboles des planètes)

http://www.arcturius.org/chroniques/les-signes-astrologiques-ou-signes-du-zodiaque/ (Les signes astrologiques ou signes du zodiaque)

http://revue.shakti.pagesperso-orange.fr/signzod.htm (Les signes du zodiaque)

http://cura.free.fr/17semsig.html (La sémantique des signes zodiacaux)

http://www.astrologie-conseil.eu/tag/cours%20d%27astrologie/ (Le blog astrologie-conseil.com: cours d’astrologie)

Contestations de l’astrologie:

http://www.astroariana.com/-L-anti-astrologisme-.html (L’anti-astrologisme, exemple de lien)

http://www.charlatans.info/signe_zodiacal.shtml (Votre véritable signe zodiacal: Le signe zodiacal que vous donnent les astrologues ou les horoscopes populaires est faux. Votre signe astrologique est déterminé par la constellation du zodiaque dans laquelle le soleil apparaît (vu depuis la terre) au moment de votre naissance. Or depuis la naissance de l’astrologie, il y a eu glissement des constellations par rapport aux signes du zodiaque. Tout d’abord il y a treize constellations traversées par le soleil en un an, et non pas douze comme l’affirment les charlatans du ciel. La treizième, entre le Scorpion et Le Sagittaire est Ophiucus ou le Serpentaire)

http://thedoc777.free.fr/pageastro.htm (l’astrologie face à la science)http://www.astrocours.be/articles/13constellations.html (Les signes du zodiaque ne correspondent plus aux constellations du même nom)

Liens divers astroariana.com

http://www.astroariana.com/-Astro-documents-.html (Association pour la Recherche et l’Information en Astrologie Naturelle  Pour débutants  Pour connaisseurs  Théories générales  L’anti-astrologisme  Astro-Histoire  Astro-physique  L’astrologie en bandes dessinées )

http://www.astroariana.com/-Bibliographie-.html (Association pour la Recherche et l’Information en Astrologie Naturelle Bibliographie conditionaliste )

http://www.astroariana.com/Annuaire-de-liens,835.html (ANNUAIRE DES LIENS)

http://www.astroariana.com/_Francoise-Hardy_.html (articles de Françoise Hardy)

http://www.astroariana.com/Les-rythmes-du-zodiaque.html (Françoise Hardy: les rythmes du zodiaque)

http://www.astroariana.com/Le-zodiaque-dans-l-Homme.html (Le zodiaque dans l’Homme par Françoise

Hardy: voir la suite

http://www.astroariana.com/spip.php?page=theme-jour (Thème  du jour)

http://www.astroariana.com/Les-mysteres-du-theme-astral.html (Les mystères du thème astral)

http://www.astroariana.com/Du-systeme-solaire-au-systeme.html (Du système solaire au système nerveux)

http://www.astroariana.com/-Astro-documents-.html (Association pour la Recherche et l’Information en Astrologie Naturelle  Pour débutants  Pour connaisseurs  Théories générales  L’anti-astrologisme  Astro-Histoire  Astro-physique  L’astrologie en bandes dessinées )

http://www.astroariana.com/-Bibliographie-.html (Association pour la Recherche et l’Information en Astrologie Naturelle Bibliographie conditionaliste )

http://www.astroariana.com/Annuaire-de-liens,835.html (ANNUAIRE DES LIENS)

http://www.astroariana.com/_Francoise-Hardy_.html (articles de Françoise Hardy)

http://www.astroariana.com/Les-rythmes-du-zodiaque.html (Françoise Hardy: les rythmes du zodiaque)

http://www.astroariana.com/Le-zodiaque-dans-l-Homme.html (Le zodiaque dans l’Homme par Françoise

Hardy: voir la suite

http://www.astroariana.com/spip.php?page=theme-jour (Thème  du jour)

http://www.astroariana.com/Les-mysteres-du-theme-astral.html (Les mystères du thème astral)

http://www.astroariana.com/Du-systeme-solaire-au-systeme.html (Du système solaire au système nerveux)

Détails astroariana.comhttp://www.astroariana.com/Astrologie-et-spiritualite.html (Astrologie et spiritualité  Astrologie et Bouddhisme  Astrologie et religion  Astrologie et spiritualité  Astrologie arabe  Astrologie et théologie  L’anti-astrologisme chrétien

Voir aussi : A propos du Logoscope… 

Plus de liens: 

Centre astrologique Michèle Perras

http://www.astro.qc.ca/ (Centre astrologique Michèle Perras)

http://www.eso-pages.com/site-www.astro.qc.ca-305.htm (Centre astrologique Michèle Perras blog)

http://www.astrosonia.com/horoscope-michele-perras-vote.shtml (Présentation de l’Horoscope du jour du site -horoscope chiois))

http://fr.was-this-atlantis.info/astrologie.html (L’astrologie, serait-elle un héritage de l’Atlantide ?)

http://artchives.samsara-fr.com/atl-denderah.htm (L’atlantide et l’astrologie, le zodiaque de dendhérah)

http://artchives.samsara-fr.com/artchives.htm (A la recherche de civilisations perdues)

https://lunesoleil23.wordpress.com/tag/atlantide/ (Actualités lune-soleil: #ATLANTIS OU LE RETOUR DE L’#ATLANTIDE LE CONTINENT ENGLOUTI)

http://www.nouvelle-atlantide.org/ (La nouvelle atlantide association)

https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Livre_de_l%E2%80%99Atlantide/La_civilisation_des_Atlantes (Le Livre de l’Atlantide/La civilisation des Atlantes)

http://secretebase.free.fr/civilisations/atlantide/atlantide/atlantide.htm (L’atlantide, le mythe du continent atlante)

http://www.astrologie-initiatique.fr/les-tablettes-d-emeraude/ (Astronomie initiatique: Les Tablettes d’Emeraude de Thoth

http://ressourcessceptiques.free.fr/dico/velikov.html (Vélikovski)

http://eden-saga.com/deluge-cataclysme-comete-venus-velikovsky-mondes-en-collision.html (Vélikovski: vénus a t-elle heurté la Terre?)


http://boitedependore.com/horoscope/celtiqueindex.htm (Le zodiaque gaulois)

http://www.adelaine-de-soles.com/le-zodiaque-des-arbres-celtiques/ (Le zodiaque des arbres celtiques)

http://www.arbre-celtique.com/approfondissements/symbolisme/motifs.php (Les motifs celtiques)

http://etredelumiere.ordi-netfr.com/Connaissez-vousvotrearbresymboliqueceltique.php (Connaissez-vous votre arbre symbolique celtique?)

http://www.bretagne-celtic.com/druidisme/calendrier_pommier.html (Bretagne des druides et des mégalites)

http://www.cosmovisions.com/$Astrologie-Mesopotamie.htm (La religion assyro-babylonienne L’astrologie mésopotamienne)

http://adsabs.harvard.edu/cgi-bin/basic_connect?qsearch=astrologie+babylonnienne&version=1  (dossiers astrologie babynone…SAO/NASA Astrophysics Data System (ADS)

http://bistrobarblog.blogspot.fr/2013/03/mondes-en-collision-velikovsky-le.html (Mondes en collision: Vélikovski le hérétique)

http://skepdic.com/velikov.html (Skeptik’s dictionnary: Immanuel Velikovsky’s Worlds in Collision. Keptik’s voir Gell-man)

André Barbault: page 174

http://www.andrebarbault.com/articles.htm (Articles de André Barbault)

http://www.astrotheme.fr/astrologie/Andr%C3%A9_Barbault (l’astrothème d’André Barbault)

http://www.amazon.fr/TRAITE-PRATIQUE-DASTROLOGIE-Barbault/dp/2020018993

http://www.editions-arqa.com/editions-arqa/spip.php?article584 (André BARBAULT – Témoignage d’une chute annoncée)

http://astreshistoire.free.fr/mes_decouvertes/crise_%20mondiale_de_2010-2011.htm (Astres et histoire -André Barbault)

http://www.astrologie-conseil.eu/article-livre-gratuit-d-andre-barbault-l-univers-de-saturne-66963968.html (le livre gratuit d’andré Barbault dans le blog astrologie conseil)

http://www.formation-astrologie.com/POLEMIQUE-SUR-LA-REFORME.pdf  (Suite à la proposition d’Alain de Chivré destinée à rapprocher l’astrologie des Sciences Humaines et à l’intégrer à la modernité LA REACTION D’ANDRE BARBAULT)

http://martinebarbault.perso.sfr.fr/biographie.htm (Nièce d’André et d’Armand Barbault, j’eus entre mes jeunes et innocentes mains, les ouvrages didactiques de mes deux oncles. Ainsi suis-je, en quelque sorte, un Obélix de l’astrologie…)

http://www.vrai-zodiaque.fr/wordpress/2015/04/19/andre-barbault-%E2%80%93-le-tombeau-du-tropicalisme/ (André Barbault – Le tombeau du tropicalisme)

Jean Pierre Nicola: page 175

https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Pierre_Nicola (Jean-Pierre Nicola est un astrologue français né le 8 mai 1929 (86 ans) à Nice. Il a innové en astrologie en créant ce qu’on appelle l’astrologie http://www.jean-pierre-nicola.fr/e) (Entretien de Patrick Le Guen avec Jean-Pierre NICOLA, fondateur de l’Astrologie Conditionaliste)

Richard Pellar: page 176

http://www.amazon.fr/Manuel-dastrologie-universelle-Richard-Pellard/dp/2850766011 (Manuel d’astrologie universelle)

http://wwhttp://www.astroariana.com/-Bilans-compares-des-formes-d-.htm (Bilans comparés des formes d’astrologie orientale et occidentale)

Dossiers en rapport:

http://www.laviedesidees.fr/Y-croire-ou-en-faire-L-astrologie.html  (Y croire ou en faire ? L’astrologie en Inde, où m’on délivre des doctorats d’astrologie…)

2 réflexions au sujet de « Françoise Hardy et l’astrologie dans « Avis non autorisés… » »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s