Ma peinture aquarelle: l’Ile aux moines


Ma peinture aquarelle: l’Ile aux moines




Ma dernière aquarelle représente un paysage de l’Ile aux moines de Parrice Levoin  que j’ai eu grand plaisir à peindre gràce au conseils et aux explications pas à pas de l’artiste parus dans la revue aquarelle facile de fin 2013.                                                                                                      chezmamielucette.eklablog.com -Les peintures de Patrice Levoin  

 ateliermagique.com -galeries/patrice-levoin                                                                                                                                                                                                                    

ourdrinier.free.fr -L’Ile aux Moines

wikipedia.org -Lile aux moines

Toponymie

Elle fut appelée successivement Crialeis (« croix courte »), puis Enez manac’h (« île au moine », graphie du xie siècle : « Enest Manach »), qui donna la contraction du breton actuel en Enizenac’h.

Son nom provient du fait qu’elle fut propriété des moines de l’abbaye Saint-Sauveur de Redon, bien qu’aucun d’entre eux n’y vint habiter.

Géographie

L’Île-aux-Moines est située dans le golfe du Morbihan. Elle mesure 7 km de long sur 3,5 km de large pour une superficie de 310 ha. Sa forme est celle d’une croix et aucun point de l’île n’est situé à plus de 450 m de la mer.

On peut y accéder notamment depuis le port de Larmor-Baden ou en cinq minutes depuis Port-Blanc, à Baden.

Le conservatoire du littoral a acquis en 1980 la pointe méridionale de l’île, la pointe de Penhap qui est gérée par la commune.

C’est un site protégé à cause de sa végétation de type méditerranéen.

Histoire

L’Île-aux-Moines est habitée depuis l’époque néolithique comme l’attestent les dolmens encore visibles ainsi que d’autres vestiges. Des traces d’occupation à l’époque gallo-romaine ont également été découverts au bourg.

En 854, le roi de Bretagne Erispoë en fit don à l’abbaye de Saint-Sauveur de Redon (créée par son père, Nominoë). Elle sert alors de grenier pour l’abbaye.

Après les invasions normandes du xe siècle, l’île est rattachée à la paroisse d’Arradon.

En 1543, elle fut élevée au rang de paroisse.

En 1792, elle devient une commune sous le nom francisé d’Isle-aux-Moines1.

Au cours de la Révolution française, la commune porta provisoirement le nom d’Isle-du-Morbihan1.

Traditionnellement, les jeunes filles avaient le droit de choisir elles-mêmes leur mari car l’économie de l’île reposait largement sur leurs épaules, du fait du grand nombre de marins au long cours fournis par l’île.

Aujourd’hui, on y trouve une association marine. La pointe de Penhap est une des bases de Jeunesse et Marine, une organisation qui permet aux jeunes de pratiquer toutes sortes de voiliers.

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason ville fr Île-aux-Moines (Morbihan).svg

l’Île-aux-Moines porte :

« D’azur à une ancre avec sa gumène d’or, la trabe chargée des mots IZ ENAH en lettres capitales de sable, et à une crosse abbatiale aussi d’or passées en sautoir et posées sur une île de sinople baignant dans une mer moutonnante d’argent issant de la pointe ; au chef d’hermine. »




Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s